Publications

DÉSORDRE ET DÉSIRS

  • Éditeur : Hamac, coll. Hamac-Carnet
  • 2016, 209 pages

L97828944884471-1

 

 

« Qu’elle traite de sa relation malaisée à son corps et aux autres, de la solitude, de l’art qui éclaire la vie, d’un séjour en Haïti ou du vieillissement qui peut être une grâce pour ceux qui ont traversé l’enfance avec peine, Voyer-Léger sait allier la profondeur et la simplicité, l’intime et le collectif ainsi que la tristesse et la joie, dans un flot de conscience maîtrisé, habité par une quête éclairée du sens de la vie. » Louis CornellierLe Devoir, 26 mars 2016

 

 

 

 

MÉTIER CRITIQUE

  • Éditeur : Septentrion
  • 2014, 210 pages

L97828944879071

 

« La vérité, c’est que cet essai fait preuve d’une rigueur de pensée qui rappelle vaguement certains textes de Normand Baillargeon: on compartementalise les idées, on les présente, une à une, en toute transparence, et on les appuie de preuves, de faits, d’observations et de citations qui appuient notre propos. Quand un esprit présente ses idées de façon aussi claire et ordonnée, aussi précise, on n’a que faire d’un quelconque biais. »
Joseph ElfassiVoir, 3 septembre 2014

 

 

 

 

DÉTAILS ET DÉDALES

  • Livre préfacé par Marie-France Bazzo
  • Éditeur : Hamac, coll. Hamac-Carnet
  • 2013, 340 pages

L97828944872281

« Ça pourrait être pathétique. Ça pourrait s’accompagner d’un discours larmoyant, visant à culpabiliser les méchants qui entretiennent une conception superficielle de la beauté. Or, ce n’est pas ça. Catherine Voyer-Léger, qui ne tombe à peu près jamais dans le cliché, veut la lucidité, clame « qu’il n’y a rien de plus beau que les gens qui assument leurs blessures », mais ne fait pas semblant que la tristesse n’existe pas, explore sa « peur du rejet », confesse qu’elle a « envie qu’on [la] choisisse » et constate avec un certain apaisement qu’ « une des belles choses qui distinguent la vie adulte d’une cour d’école, c’est que nous sommes absolument libres de choisir avec qui nous souhaitons jouer. J’avoue un faible pour les gens un peu dépeignés « . Voilà : cette femme cultivée est adulte et libre, raison pour laquelle sa parole porte.» Louis CornellierLe Devoir, 2 mars 2013

 

COLLECTIFS

  • Dictionnaire de la révolte étudiante (sous la direction de Mariève Isabel et Laurence-Aurélie Théroux-Marcotte)
  • Éditeur : Tête première
  • 2012, 234 pages

dictionnaire_C-1_finale-wpcf_260x376

  • Agenda des femmes 2014 (sous la direction de Valérie Lefebvre-Faucher)
  • Éditeur : Remue-ménage
  • 2013, 208 pages

c1-agenda_lowres

  • Bonjour voisine (sous la direction de Marie-Hélène Poitras)
  • Éditeur : Mémoire d’encrier
  • 2013, 496 pages

c1bponjourvoisineweb-191x300

  • Dialogues de l’oeil (sous le direction de Valérie Mandia)
  • Éditeur : Neige-Galerie
  • 2015, 112 pages

IMG_169

Share

One comment on “Publications

Comments are closed.